Archive for the Jijel Category


Le casse-tête de la confection des listes

La confection des listes électorales à Jijel pour les élections locales tourne au casse-tête.
Dans certaines kasma, c’est déjà le mécontentement, les critiques et le désaveu avant même que ces listes ne soient établies. «Mais, c’est normal qu’il y ait des mécontents, autrement on ne serait pas un parti de cette envergure», réagit Salim Kirat, mouhafedh de Jijel. Affichant sa sérénité dans les propos qu’il nous a tenus, notre interlocuteur assure que ce sont les commissions de candidatures qui ont toutes les prérogatives concernant le choix des candidats. «Les listes pour qu’elles soient entérinées doivent avoir l’aval de la mouhafadha et des instances centrales du parti»,  précise-t-il.

Au-delà de ces propos rassurant, sur le terrain, la bataille fait rage pour triompher et être tête de liste. Le jeu des coulisses et le changement d’alliance sont les maîtres-mots d’une situation qui risque de plonger le FLN dans la confusion. «La liste des candidats a été préparée avant même l’installation de la commission de candidatures, la mission de cette dernière est juste d’entériner les noms retenus», chuchotent des militants FLN à El Milia, visiblement mécontents de ce qui se trame au sein de leur kasma. «C’est un peu la charrue avant les bœufs», ironisent-ils.

«Ce n’est pas encore clair, mais tout est dans le bon sens», affirme, pour sa part, celui que ces militants contestent et qui a de forte chance de conduire la liste du FLN pour l’APC dans cet ex-important fief du FLN.
Beaucoup gardent en mémoire que du temps de sa force à El Milia, le FLN avait tenu en échec l’ex-FIS en restant en lice avec lui pour le second tour des législatives avortées de décembre 1990, après que le parti islamiste ait remporté sans difficulté toutes les circonscriptions électorales de la wilaya de Jijel. «C’était l’époque, où on militait pour le parti, pas pour la tête de liste», regrettent des militants qui ont vécu cet épisode.

Pour la plupart des prétendants à la candidature, l’enjeu est, en effet, d’être désigné en haut de la liste. «Autrement, le jeu est terminé», tranche-t-on. Certains évoquant même une certaine difficulté dans la confection des listes du FLN pour la simple et bonne raison que tout le monde veut être classé premier dans la liste à présenter pour s’assurer plus de chance d’être élu P/APC. Quant à la liste de l’APW, la bataille à livrer sera d’une grande symbolique pour le FLN qui tentera de reconquérir sa place au sein de cette instance, après avoir été relégué au second plan durant l’actuel mandat.
 

Read More...