Archive for April, 2014


Les brèves

Tunisie : Les demandes d’asile en augmentation

Les demandes d’asile de Tunisiens vers les pays de l’Union européenne (UE) ont nettement augmenté depuis la révolution du 14 janvier 2011 malgré un fléchissement relatif en 2013, a rapporté hier l’agence officielle TAP, citant l’Office européen des statistiques (Eurostat). Selon un communiqué d’Eurostat publié fin mars, les demandes d’asile de Tunisiens en zone euro ont quadruplé entre 2009 et 2013, passant de 590 à 2595, avec un pic de 6810 requérants en 2011 dont 5035 en Italie. Un grand nombre de demandeurs d’asile a été également enregistré en Suisse avec 1735 demandes en 2013, 2240 en 2012 et 2535 en 2011 contre seulement 75 en 2008. Après la Suisse, l’Allemagne est le deuxième pays européen qui reçoit des demandes d’asile de Tunisiens avec 640 en 2013 contre uniquement 115 en 2010, suivies par l’Italie avec 520 demandes contre 140 durant la même période de référence.

Maroc : Procès de 9 militants pro-réformes

Neuf militants pro-réformes arrêtés au Maroc au début du mois lors d’une importante manifestation syndicale à Casablanca ont vu leur demande de remise en liberté rejetée, hier, selon un correspondant de l’AFP. Au total, 11 militants du 20 Février, mouvement né durant le Printemps arabe, ont été interpellés le 6 avril durant une «marche nationale» ayant rassemblé environ 10 000 personnes à Casablanca à l’appel de trois des principaux syndicats du royaume. Les 11 militants sont poursuivis pour «organisation d’une manifestation non autorisée» et «violences envers des fonctionnaires de police», mais deux ont rapidement obtenu leur remise en liberté provisoire. Lors d’une audience, hier, dans une salle archicomble à Aïn Sebaa, près de Casablanca, une nouvelle demande a en revanche été rejetée pour les neuf autres. Auparavant, quelques dizaines de personnes avaient manifesté devant le tribunal pour réclamer leur libération, dénonçant «un procès politique».

Soudan : Mettre fin à trois ans de conflit dans le Kordofan-Sud

Les consultations entre le gouvernement soudanais et les rebelles du Nil Bleu et du Kordofan-Sud ont repris, hier à Addis-Abeba, sous l’égide de l’Union africaine (UA) en vue de ramener la paix dans ces deux régions frontalières du Soudan du Sud. «Nous menons des consultations», a déclaré Yassir Arman, chef de la délégation rebelle, à l’issue d’une rencontre avec des médiateurs de l’UA. «Nous avons besoin d’un processus crédible qui permettra au Soudan de faire la transition de la guerre à la paix», a-t-il ajouté. «Les pourparlers doivent impérativement porter sur les questions politiques, humanitaires et sécuritaire», a indiqué pour sa part Omar Souleymane, chef de la délégation soudanaise. Les discussions, qui avaient déjà repris une première fois en février après un an d’interruption avant d’être ajournées au bout de cinq jours, visent à mettre fin à trois ans de conflit dans le Kordofan-Sud.
 

Read More...